Fin du support : Windows Server 2008 et SQL 2008

Le support étendu pour Windows Server 2008 et SQL 2008 est désormais terminé, et beaucoup d’entreprises se retrouvent exposées à des menaces de sécurité et souffrent d’un désavantage compétitif.

Serveurs non pris en charge ? En connaître les risques

Il est extrêmement dangereux pour les entreprises et leurs clients de continuer à exécuter des applications et des données sur Windows Server 2008 ou SQL Server 2008. Sans des mises à jour ou des correctifs réguliers de données, les entreprises sont seules et exposées dans un environnement de plus en plus hostile et menaçant.

Dans ce genre de situation, une violation de données n’est plus juste une question de probabilité, mais une question de temps.

Ne rien faire peut entraîner :

Interruption des activités

Les applications essentielles arrêtent soudainement de fonctionner.

Poursuites judiciaires

Les propriétaires des données sont juridiquement responsables si les données personnelles de leurs clients sont volées.

Perte de confiance

Les clients perdent confiance s’ils suspectent que leurs données ne sont pas protégées.

Non-conformité au RGPD

L’exploitation de bases de données non prises en charge est une infraction directe du RGPD.

1Source: Costs and Consequences of Gaps in Vulnerability Response, Ponemon Institute, 2019

Migrer vers Azure pour la dernière génération en matière de sécurité et d’innovation

Pour les entreprises axées sur l’innovation, la fin du support pour SQL et Windows Server peut devenir une occasion importante et opportune d’améliorer leur compétitivité.

En prenant l’initiative et en passant à Azure, non seulement les entreprises profitent d’une sécurité accrue et d’une meilleure conformité, mais elles ont également accès à un univers toujours plus large de nouveaux outils et capacités leur permettant de saisir de nouvelles possibilités et de fournir une valeur ajoutée sans précédent.

1Source: The digital business divide. Keystone Strategy whitepaper.

Gagner en flexibilité grâce aux différentes options de migration

Des options de migration pour tous les besoins

Tout transférer sur des machines virtuelles

Le transfert de données et d’applications vers des machines virtuelles (VM) exploitant Microsoft Azure Cloud est la façon la plus simple et la plus rapide de migrer. Cette option apporte de nombreux avantages importants aux entreprises ayant besoin de temps pour se préparer à une modernisation complète :

  • Les applications continuent à fonctionner telles quelles, même celles sur SQL 2008
  • Support étendu de 3 ans par Microsoft
  • Opération sécurisée faisant économiser du temps pour planifier la nouvelle architecture et la migration

Migrer vers une instance managée SQL Database

Pour certaines entreprises, le fait de migrer vers une instance managée SQL Database est une option encore meilleure. Ce chemin vers le cloud réduit la complexité sur le long terme et apporte des avantages supplémentaires :

  • Élimination des problèmes de compatibilité
  • Pas besoin d’apporter des changements aux applications
  • Réduction significative des coûts d’exploitation de la base de données

Réduire les coûts commerciaux avec Azure

sur la migration du centre de données (TCO vs. sur site)

Réhéberger les applications sur Azure

Restructuration des applications sur Azure

Avantages de l’offre cloud compétitive de Microsoft

Plus de 95 % des entreprises du classement Fortune 500 utilisent Microsoft Azure, et l’une des raisons principales est sa rentabilité. Azure coûte jusqu’à cinq fois moins cher que Amazon Web Services (AWS) et est accompagné des économies et des mises à jour étendues de sécurité Azure Hybrid Benefit pour Windows Server 2008.

Source: https://azure.microsoft.com/en-gb/overview/azure-vs-aws/cost-savings/

Outils et ressources Microsoft Azure les plus populaires

Download center

Accédez à des ressources et outils Microsoft Azure pertinents.

Voir plus

eLearning courses

Visitez l’ALSO Academy pour une formation Azure gratuite dispensée par des experts.

Voir plus

Azure calculator

Estimez le coût de votre transfert vers le cloud grâce à la calculatrice de prix Microsoft Azure.

Voir plus

Customer cases

Découvrez comment d’autres entreprises ont adopté Microsoft Azure.

Voir plus